Simulations moléculaires

Les approches par simulations atomistiques permettent une compréhension fine des comportements mécaniques à des échelles difficilement accessibles par l’expérience. Ces approches s’avèrent pertinentes pour les phénomènes trouvant leur origine à l’échelle nanométrique. Les sujets abordés au laboratoire Navier portent sur les phénomènes de couplages thermo-chemo-poro-mécaniques en présence d’adsorption, ou encore sur les mécanismes de rupture des matériaux. Les matériaux étudiés vont des matériaux cristallins simples (graphene, silice) à des représentations réalistes des matériaux du génie civil (argiles, charbons, ciments). Un effort tout particulier est apporté au passage de l’échelle moléculaire aux échelles supérieures par des approches micro-poro-mécaniques, la mise en place de lois d’échelle, ou encore le recours à des simulations « gros grains ».

  • Couplages multiphysiques : Comportement thermo-mécanique des argiles

Voir aussi dans «Modélisation et simulation des matériaux hétérogènes»

Génération de microstructures Méthodes numériques avancées et calcul intensif Méthodes statistiques