Mousses et Matériaux Aérés

Xavier Chateau, Yacine Khidas, Vincent Langlois, Olivier Pitois, Florence Rouyer
Contact :
Olivier Pitois

Qu’elle soit subie ou recherchée, l’incorporation d’air dans les matériaux impacte fortement leurs propriétés physiques. Notre équipe étudie et modélise ces effets, à la fois sur des systèmes modèles et sur des systèmes d’intérêts industriels. Nous développons des méthodes d’élaboration permettant un contrôle optimal de la phase air, pour obtenir soit des bulles diluées dans le matériau, ou bien des mousses. A l’état fluide (non durci), nous étudions leur évolution temporelle et leur rhéologie. A l’état solide, nous nous intéressons à leur comportement mécanique et leurs propriétés de transport (thermique, acoustique, perméabilité). Nous étudions également les interfaces liquides tapissées de grains (hydrophobes) qui peuvent apparaître spontanément lorsque de l’air est incorporé dans une pâte ou une suspension granulaire.

  • Moussse de géopolymère