Cristallisation et dégradation des matériaux cimentaires

Les matériaux cimentaires peuvent être soumis des agressions par leur environnement, pouvant conduire à des cristallisations au sein du matériau: le gel va induire une cristallisation de glace dans la porosité, alors que la présence de sulfates va induire des réactions chimiques conduisant à des précipitations d’ettringite et/ou de gypse. Ces cristallisations peuvent faire gonfler le matériau et l’endommager, voire conduire à sa ruine. Ces transitions de phase intra-porales et leurs conséquences macroscopiques sont étudiées au Laboratoire Navier, tant expérimentalement que par modélisation poromécanique. On cherche notamment à comprendre pourquoi une cristallisation conduit à une pression de cristallisation et à un gonflement. Pour cela, une expérience originale permettant des injections rapides de sulfate dans des matériaux cimentaires en conditions oedométriques ou isochores a notamment été développée.

Voir aussi dans «Couplages multiphysiques et modélisation poromécanique des matériaux du génie civil»

Comportement thermo-mécanique des argiles Cristallisation et dégradation des matériaux cimentaires Gonflement des charbons