Séchage et retrait des matériaux cimentaires et argileux

Lorsqu’il sèche, un matériau poreux tel qu’un béton ou une argile se contracte. Lorsque cette contraction est empêchée (par exemple par un substrat pour une dalle de béton, ou par une hétérogénéité non gonflante dans une roche à matrice argileuse), des contraintes de traction se développent, qui peuvent conduire à une fissuration du matériau. Le Laboratoire Navier cherche à modéliser ces retraits par une approche poromécanique prenant notamment en compte le fait que, à cause de la très large distribution de taille de pores dans ces matériaux (les porosités allant de l’échelle nanométrique à l’échelle macroscopiques), le fluide déforme le matériau selon différents processus physiques: dépression capillaire, adsorption sur les surfaces solides, ou adsorption dans les microporosités.

Voir aussi dans «Couplages multiphysiques et modélisation poromécanique des matériaux du génie civil»

Comportement thermo-mécanique des argiles Cristallisation et dégradation des matériaux cimentaires Gonflement des charbons